livres. lus. approuvés.
Bienvenue chez Bibliomania, le spécialiste en ligne du livre de seconde main
FR  •  NL
Panier
0
La Sambre, Chronique d'une normalisation
Broché / 218 pages / édition de 1997
langue(s) : français
collection : Traces
numéro : 2
ISBN : 293014811X
EAN : 9782930148113
dimensions : 230 (h) x 230 (l) x 17 (ép) mm
poids : 907 grammes
DISPONIBLE
très bon état
14,95 EUR
référence : 1019638
Tous les prix incluent la TVA
Lorsqu'en 1830 retentit pour la première fois la Brabançonne, la Sambre, elle aussi, vient de faire sa révolution.

Première rivière du pays à être canalisée, elle tourne délibérément la page d'un vécu presque immuable. Pour elle, et pour toutes les régions qu'elle traverse — depuis sa source en Thiérache jusqu'à son embouchure dans la Meuse namuroise —, commence, avec ce XIXe siècle prometteur, une ère nouvelle. Une ère posant, en principes fondateurs, les vertus du libéralisme économique, du machinisme et du développement industriel, mais aussi celles du commerce et de la libre concurrence.

En amont et en aval de cette date clef qu'est 1830, la Sambre a donc une histoire passionnante à nous raconter...

Les compagnons néveurs du Moyen Âge contournaient les pièges d'une rivière sauvage et dangereuse. Plus tard s'imposèrent les us et coutumes d'une navigation ultra réglementée. Au XVIF siècle, la Sambre joua un rôle essentiel dans la naissance de Charleroi.

Le XIXe siècle, avec son cortège de bouleversements techniques, vit s'accomplir les transformations majeures de la Sambre : de son état de navigabilité dépendait, en partie, le développement industriel et commercial des régions qu'elle traversait. La Sambre fut donc canalisée pour permettre à de plus gros bateaux d'alimenter en matières premières les usines riveraines, mais aussi afin d'écouler rapidement la production de ces dernières. Aux problèmes techniques d'une canalisation qui ne donnait pas entière satisfaction, s'ajoutèrent, bientôt, la concurrence du rail et les lois capricieuses de l'offre et de la demande. Pendant ce temps, Charleroi s'érigeait en métropole du Pays noir.

À l'aube du XXe siècle, l'image de la Sambre, voie de communication traversant des contrées industrialisées, disparaîtra derrière celle, plus négative, d'une rivière dévastatrice, en proie à de fréquents débordements. Son histoire deviendra alors celle des tergiversations.

Durant ces dernières décennies, enfin, l'histoire de la Sambre s'ordonne au rythme des travaux d'amélioration entre Monceau et Namur.

Travaux visant, d'une part, à neutraliser les effets pervers des crues, et d'autre part, à grossir les gabarits autorisés.
Oui. Au fil des siècles, la Sambre a une histoire passionnante à raconter. Et lorsque l'image rejoint la parole...
rechercher des articles similaires par catégorie
rechercher des articles similaires par thème: