livres. lus. approuvés.
Bienvenue chez Bibliomania, le spécialiste en ligne du livre de seconde main
FR  •  NL
Panier
0
Marc Chagall. Les Années méditerranéennes, 1949-1985
par Collectif
Relié / 188 pages / édition de 1994
langue(s) : français
éditeur : Anthèse
ISBN : 290442072X
EAN : 9782904420726
dimensions : 298 (h) x 258 (l) x 25 (ép) mm
poids : 1483 grammes
DISPONIBLE
très bon état
17,95 EUR
référence : 1009777
Tous les prix incluent la TVA
C'est au lendemain de la consécration de son œuvre, le grand prix international de la gravure reçu à la Biennale de Venise en 1948, que Marc Chagall s’installe à Vence.

Comme son voisin des ateliers de la Ruche, Chaïm Soutine, comme Raoul Dufy puis Henri Matisse, il fut tout d’abord ébloui par la lumière aurorale de Vence. Nous sommes en 1950. Bientôt sa vision s’éclairera d’un nouveau jour. Ses couleurs se rehausseront d’un éclat tout particulier, celui de la vibration musicale, de la clarté méditerranéenne. Une nouvelle période fertile annonce de nouvelles créations, de nouveaux supports, de nouveaux matériaux. L’œuvre prend sa dimension monumentale. Peintures, céramiques, mosaïques, sculptures, vitraux, tapisseries, lithographies abondent, témoins vivants des années vençoises. C’est aussi le jaillissement ou plus vraisemblablement la résurgence d’états intérieurs jusqu'à l'explosion lyrique, métaphorique des figures et des formes. Ces recherches picturales, fortement nourries de thèmes spirituels, conduiront le natif de Vitebsk et l’hôte de Vence à toute une série d’œuvres d’inspiration biblique.

Ainsi de 1950 à 1966, Marc Chagall entreprendra un ensemble de toiles qu’il destinait aux petites chapelles du calvaire de Vence.
Témoignages d’art sacré du XXe siècle, c’est avec un grand bonheur qu’il aurait revisités ces stations du Chemin de Croix. Les pressions des uns, dit-on, le manque de clairvoyance des autres ont peut-être privé définitivement Vence de cette création.

Aujourd’hui, seuls les fonds baptismaux de la cathédrale portent la trace de Chagall avec la mosaïque « Moïse sauvé des eaux ».

C’est à la mémoire du citoyen de Vence, du passant attentif et ébloui, du poète des merveilles méditerranéennes, à la mémoire de Vava son épouse, qu’avec émotion nous dédions cette double exposition de Nice et de Vence.
rechercher des articles similaires par catégorie
rechercher des articles similaires par thème: