livres. lus. approuvés.
Bienvenue chez Bibliomania, le spécialiste en ligne du livre de seconde main
FR  •  NL
Panier
0
Jardins privés : Bruxelles indiscret
Relié / 222 pages / édition de 2004
langue(s) : français
éditeur : Alice
ISBN : 2874260169
EAN : 9782874260162
dimensions : 250 (h) x 250 (l) x 22 (ép) mm
poids : 1317 grammes
Cet ouvrage n'est
pas disponible
actuellement sur
Bibliomania
Mais qui donc voudrait soustraire au regard de ses voisins tant d'efforts et de beauté ?

Les vues plongeantes sur un quadrillage de verdure sont des cadeaux de l'environnement urbain. Comme j'aimerais, de même, pouvoir regarder du haut de cinq étages les parcs botaniques qui sont ma passion.

Je suis souvent resté songeur, sur le rebord d'une fenêtre, rêvant de supprimer d'un coup de baguette magique tous les murs d'un pâté de maisons. Je ne voulais plus voir qu'un seul grand jardin conçu à ma façon. Aujourd'hui, et à la réflexion, je me suis convaincu qu'il n'apporterait pas grand-chose et que l'on aurait perdu l'atmosphère d'une douzaine de jardins.

La vue aérienne, « indiscrète », comme le soulignent Marie-Noëlle Cruysmans et Marie-Pascale Sikkink, est impitoyable. Le contraste est saisissant. Il est impossible de ne pas remarquer le jardin négligé ou son voisin manucuré. Ah ! les murs mitoyens...

À l'évidence, Jardins privés. Bruxelles indiscret ne nous montre que les réussites. En outre, il me semble que l'on nous parle tout autant des jardiniers que des jardins. Et je me suis pris à imaginer le caractère du jardinier à la vue du jardin qu'il a créé. Les plus raffinés des jardins ont souvent l'une ou l'autre table, ou une chaise longue, mais je suis convaincu qu'elles ne sont jamais utilisées par leur jardinier affairé. Que de travail, que de temps passé, saison après saison, pour toujours remettre sur le métier l'inlassable labeur d'accompagnement des plantes dans leur croissance, floraison et puis dormance.

Ce qui m'a le plus surpris, c'est l'incroyable diversité des plantes utilisées. Certes, les hostas ont à nouveau la cote. Mais, pour le reste, à peu près tout ce que l'on trouve en jardinerie est présent. Certaines, pourtant, manquent, alors qu'elles sont justement adaptées au microclimat de nos cités ; il devrait, me semble-t-il, y avoir plus de camélias dans tous les jardins.

Quelle joie de constater que l'esprit de collection est présent, même dans les petits jardins : il faut être bien mordu pour rassembler cent soixante-dix cultivars de géraniums dans un seul jardin. Mais les collectionneurs passionnés sont des jardiniers des plus aimables. Et ils font souvent œuvre utile.

Le jardinage semble être un besoin essentiel à l'équilibre humain. Il s'exprime différemment, selon les caractères. Mais, comme en toute chose humaine, le jardinier doit s'appuyer sur ce qui a déjà été fait pour se dépasser. Jardins privés. Bruxelles indiscret sera une source d'inspiration pour tous ceux qui ont envie de se laisser prendre par cette passion paisible.

d'autres ouvrages de Louis-Philippe Breydel
rechercher des articles similaires par catégorie
rechercher des articles similaires par thème: