livres. lus. approuvés.
Bienvenue chez Bibliomania, le spécialiste en ligne du livre de seconde main
FR  •  NL
Panier
0
La Hesbaye : Règlement général sur les Bâtisses en site rural
Broché / 44 pages / édition de 1997
langue(s) : français
ISBN : 2874010227
EAN : 9782874010224
dimensions : 296 (h) x 210 (l) x 3 (ép) mm
poids : 191 grammes
Cet ouvrage n'est
pas disponible
actuellement sur
Bibliomania
L'origine de la plupart des villages de Wallonie remonte à plusieurs siècles et certains ont une existence plus que millénaire. Les éléments qui furent à l'origine de leur naissance sont divers : une source, une croisée de chemins, une villa romaine, une abbaye, une exploitation de carrière..., mais un air de famille les unit quel que soit le relief qui les entoure, qu'ils soient presque des bourgs ou de discrets hameaux, qu'ils appartiennent au Plateau limoneux hennuyer ou à la Hesbaye, ou encore à la Gaume.

Selon le site et le lieu où ils sont établis, ils ont leur personnalité. Dans cette unité morphologique qui les caractérise, des typologies se sont affirmées. C'est la cohérence et l'harmonie de cette diversité qui sans doute font leur charme.

Dans un temps où l'individualisme s'exprime souvent avec frénésie, l'architecture se veut singulière. Elle peut s'exprimer au détriment du lieu et du terroir. Cette démarche est contradictoire avec le souci de sauvegarder nos villages traditionnels dès lors qu'ils représentent une part non négligeable du patrimoine culturel immobilier de Wallonie.

C'est pour tenter de concilier ces aspirations contradictoires que le Gouvernement wallon a adopté, en 1985, le règlement général sur les bâtisses en site rural.

Il ne s'agit pas d'une mesure de classement, ni d'une entrave à l'architecture contemporaine, mais plutôt d'un guide, d'une philosophie, voire d'un outil de composition destiné à favoriser un développement cohérent de nos villages. Il n'y a donc pas de volonté de les étouffer ou de les figer par un excès de protection ou de règlement.

Certains émettent des doutes sur la capacité du règlement d'urbanisme d'améliorer la qualité esthétique des constructions et pensent qu'il n'aurait pour effet que d'entraver la créativité des auteurs du projet. Ce n'est pas exact : l'histoire nous montre qu'en architecture, comme dans tous les autres secteurs, les créateurs n'ont jamais produit leur œuvre en dehors de leur contexte, de leur environnement et de leur culture. Le souci d'être, de paraître, d'être reconnu et de rendre service s'inscrit dans l'intérêt général. La ligne d'une maison, d'un atelier ou d'une étable participe à la ligne de l'ensemble.

C'est cela que le RGBSR veut rappeler.

Puisse cette publication permettre à chacun de comprendre l'intérêt de faire vivre son village par la connaissance de ses origines et la gestion du présent, pour en garantir l'avenir, tout en valorisant une architecture contemporaine de qualité.
rechercher des articles similaires par catégorie
rechercher des articles similaires par thème: