livres. lus. approuvés.
Bienvenue chez Bibliomania, le spécialiste en ligne du livre de seconde main
FR  •  NL
Panier
0
A l'école de l'attelage: Le cheval d'attelage
Reliure toile / 252 pages / édition de 1985
langue(s) : français
éditeur : Maloine
ISBN : 2224011148
EAN : 9782224011147
dimensions : 268 (h) x 205 (l) x 30 (ép) mm
poids : 1270 grammes
Cet ouvrage n'est
pas disponible
actuellement sur
Bibliomania
II est d'usage dans le monde du cheval généralement séparé en castes qui s'ignorent, de mépriser cordialement son voisin. Ainsi en est-il du cavalier à l'égard du cocher ou du driver qui le lui rendent bien. A l'intérieur même de ces disciplines équestres s'élèvent encore d'autres cloisons que — manque de curiosité ou défaut d'intérêt — l'on se garde bien d'ouvrir. Et l'on se range à cet ordre des choses en se moquant de ceux qui attèlent pour le plaisir quand on sort soi-même en concours, de ceux qui attèlent des poneys quand on attèle des chevaux, de ceux qui attèlent des chevaux de gros trait lent quand on frémit chaque week-end au bout des guides d'un fier cheval de sang !

Un tel esprit n'entre pas dans cet ouvrage et l'on ne devra pas s'étonner de renconter ici un trotteur ou un cheval de gros trait côtoyer un carrossier ou un pur-sang. Car de chaque discipline on a tiré des leçons qui valent généralement aussi pour les autres, surtout en attelage.
Pour beaucoup de cavaliers mais aussi pour trop de cochers incultes l'attelage se réduit à sa plus simple expression dans une vision simpliste et une présentation simplette des choses : pour les uns c'est : « hue ! cocotte ! », pour les autres cela se réduit à la connaissance d'un règlement de concours stérile. Ces conceptions sont trop réductrices.

L'attelage c'est un monde... étonnamment riche et varie, une culture avec ses traditions et ses corps de métiers, une histoire liée à celle de l'humanité et de ses progrès techniques, une discipline voire une éthique, un art enfin... Le propos de cet ouvrage sera de le démontrer bien qu'une grande partie de l'étude historique de chaque titre, chevaux, méthode de conduite, harnais ou voiture, ait été abrégée pour des raisons techniques.

Trois tomes sont nécessaires pour résumer l'ensemble des connaissances utiles à tout amateur d'attelage, quel que soit le niveau de pratique auquel il se situe.

Harnais, voitures et styles d'attelage font l'objet du tome II tandis que le tome III propose une méthode de conduite (en l'occurrence la méthode Achenbach et la méthode hongroise), analyse chaque phase de la mise en œuvre d'un attelage à un, deux, quatre ou six chevaux et se termine en présentant deux domaines d'activité qui font parler d'eux, concours et randonnée, destinés aussi bien aux organisateurs qu'aux participants.

Le tome I est entièrement consacré au cheval de trait, léger ou lent. Il
commence par une présentation des races de chevaux aptes à l'attelage en raison de leur morphologie et de leur caractère, pour aborder la question du choix d'un cheval de trait, lent ou rapide d'après l'étude de critères variables en fonction du but poursuivi mais qui décident des aptitudes physiques ou morales à rechercher. A l'inverse, cela permet d'apprécier les défauts ou les qualités d'un cheval donné pour l'employer là où il convient le mieux. Le chapitre suivant présente la méthode de débourrage que nous avons enseignée depuis une bonne dizaine d'années. Basée sur l'enseignement de Benno von Achenbach et du marquis de Mauléon, elle s'est enrichie de notre propre expérience acquise auprès des chevaux de toutes races et de toutes tailles que nous avons éduqués : pur-sang anglais et arabes, poneys, trotteurs, cobs et chevaux de gros trait, enfin demi-sang français, allemands, hongrois et polonais au hasard des circonstances. Tous ces chevaux nous ont beaucoup enseigné et conduit à perfectionner cette méthode progressive qui a l'avantage de mettre chevaux et dresseurs à l'abri de bien des surprises désagréables.

Un plan de dressage complète ce travail. Avec ce livre, les cochers reçoivent donc pour la première fois une proposition de travail suivie, précise et concrète, les guidant vers la recherche de la perfection qui leur permettra d'atteindre le haut niveau actuellement réclamé par les compétitions internationales. Il s'est agit d'adapter les méthodes
de l'équitation académique à la discipline qui nous intéresse.

Mais le bon choix d'un cheval ou l'art de le bien dresser resterait lettre morte si le meneur n'était pas lui-même en mesure de s'en servir correctement et particulièrement d'apprécier ses forces et leurs limites. Dans un monde de machines et d'ordinateurs ils nous a semblé opportun d'attirer l'attention des apprentis cochers et cochers confirmés sur cette question primordiale qu'ils négligent malheureusement toujours, à savoir les contraintes du moteur animé.

A cette analyse des efforts du cheval attelé s'ajoutent quelques conseils pour faciliter sa tâche.

Enfin, ce tome I s'achève sur les soins du cheval de trait : logement, nourriture, pansage, ferrure et soins vétérinaires. Notre intérêt en matière de santé physique ou morale, certains échecs ou aveuglements de la médecine vétérinaire allopathique traditionnelle nous ont amenés aux médecines douces : homéopathie, osthéopathie, acupuncture, etc.
Comme nous l'indiquions plus haut, toutes les notions ici rapportées semblent devoir faire partie du bagage d'un cocher de bonne volonté, respectueux et soucieux du bien-être de l'animal autant que de son propre plaisir, qu'il pratique l'attelage de compétition ou de plaisance.
rechercher des articles similaires par catégorie
rechercher des articles similaires par thème: