livres. lus. approuvés.
Bienvenue chez Bibliomania, le spécialiste en ligne du livre de seconde main
FR  •  NL
Panier
0
1944, n° 5 : Patton mis au pas à Bastogne
par Collectif
Broché / 206 pages / édition de 2020
langue(s) : français
éditeur : Weyrich
collection : 1944
numéro : 5
dimensions : 270 (h) x 190 (l) x 18 (ép) mm
poids : 690 grammes
DISPONIBLE
très bon état
12,95 EUR
référence : 1019407
Tous les prix incluent la TVA
Ces montagnes couvertes de brume sont un foyer pour moi maintenant, mais ma maison, c’est la plaine et le sera toujours. Un jour, vous reviendrez à vos vallées et vos fermes et vous ne brûlerez plus. Être frères d’armes à travers ces champs de destruction, baptêmes de feu, j’ai été témoin de votre souffrance alors que la bataille faisait rage plus haut.1 Chaque fois que j’écoute cette chanson de Dire Straits, un frisson incoercible me parcourt l’échine. Les montagnes couvertes de brume évoquent ma terre ardennaise. Si les combats de 1944 y ont été féroces partout, le périmètre de Bastogne a cependant le douloureux privilège d’être l’une des terres les plus meurtries. Pourtant, l’historiographie ne se concentre que sur les dix premiers jours d’une bataille qui en compte plus de trente. La lecture de ces ouvrages donne souvent l’impression que le 26 décembre, tout était joué, car Patton était arrivé à Bastogne, le reste n’étant qu’épilogue... Jusqu’à cette date pourtant, la ville n’est pas l’épicentre de la bataille. Le sort des armes se joue ailleurs : à La Gleize, sur les crêtes d’Elzenborn, à proximité de Dinant, à Manhay, entre Marche et Hotton... Bastogne n’est alors qu’une ville encerclée, un abcès de fixation où se déroule un siège. Ce n’est certainement pas là qu’on tire le plus de cartouches...

Paradoxalement, ce n’est qu’après la percée de Patton que Bastogne devient le centre de gravité de l’offensive des Ardennes. On n’en parle guère outre-Atlantique, car les jours qui suivent ne sont qu’un maelstrôm [...]
rechercher des articles similaires par catégorie
rechercher des articles similaires par thème: