livres. lus. approuvés.
Bienvenue chez Bibliomania, le spécialiste en ligne du livre de seconde main
FR  •  NL
Panier
0
Notre 12 1862-1980. Histoire de la première et de la dernière ligne de tramway de Genève
Broché / 48 pages / édition de 1980
langue(s) : français
éditeur : A compte d'auteur
dimensions : 240 (h) x 170 (l) x 3 (ép) mm
poids : 140 grammes
DISPONIBLE
très bon état
19,95 EUR
référence : 1018460
Tous les prix incluent la TVA
Si la ville de Genève est fière de détenir deux records du monde, celui du plus haut jet d’eau et celui du plus long banc public, on ignore généralement qu’elle abrite aussi la plus ancienne ligne de tramway en activité d’Europe. Cette ligne, la 12, a dépassé cent dix-huit ans d’existence, puisqu’elle vit le jour le 19 juin 1862.

Durant cette longue période la ligne 12 appartint successivement à dix compagnies différentes. Les épisodes qui jalonnèrent l’histoire de cette plus que centenaire furent bien évidemment très nombreux. En voici les principaux:

27 août 1861 Concession provisoire cantonale - la première en Suisse - du chemin de fer américain (c’est par ce terme que les premiers tramways urbains, qui venaient des Etats-Unis, furent désignés en Europe) entre Genève et Carouge accordée à MM. Charles Burn & Cie, société à capitaux anglais, dont un des associés, le citoyen britannique William Sheldon, fut à l’origine de plusieurs réseaux de tramways en Europe (Angleterre, Belgique).

4 octobre 1861 Octroi de la concession cantonale définitive.

19 juin 1862 Ouverture à l’exploitation de la première ligne de tramway suisse entre Genève (place Neuve) et Carouge (place du Rondeau): 2850 mètres. Traction hippomobile. Ecartement normal. Voitures à impériale du type Starbuck construites probablement à Birkenhead en Angleterre.

1er juillet 1863 Octroi à une autre compagnie de la concession cantonale du chemin de fer américain entre Genève et Chêne-Bougeries.

12 septembre 1864 Ouverture à l’exploitation de la ligne de Genève (cours de Rive) à Chêne-Bougeries (Temple): 2890 mètres. Traction hippomobile. Ecartement normal.

Fin 1864 Fondation de la Société Anonyme des Tramways de Genève (SATG) par fusion des deux entreprises précédentes. Les deux lignes ne sont toutefois pas encore raccordées entre elles. En 1868 cette compagnie délivrait déjà des abonnements pour écoliers!

28 avril 1870 Scission de la SATG et retour à l’exploitation séparée de chacune des deux lignes par des compagnies distinctes: Société des Tramways de Genève à Carouge et Société du Tramway de Genève à Chêne.

17 septembre 1875 MM. Antonin Févat (de Genève) et Simon Philippart (homme d’affaires et banquier belge né en 1826) obtiennent la concession fédérale - la première en Suisse - pour une ligne de tramway continue de Carouge à Moillesulaz (frontière française).

28 décembre 1875 Fondation de la Compagnie des Tramways de Genève (CTG) au capital-actions de cent mille francs. Un ancien conseiller fédéral genevois, J.-J. Chalet-Venel, présidera cette société.

1er mars 1876 La CTG reprend les concessions et les lignes Genève-Carouge et Genève-Chêne-Bougeries.

4 août 1876 Ligne de tramway continue de Carouge (place du Rondeau ) à Chêne-Bougeries (Temple) par raccordement des deux services précédents entre la place Neuve et le cours de Rive: 1150 mètres. Service à 15 minutes de Carouge à Chêne-Bougeries et service à 7Vz minutes de Carouge à la Terrassière.
rechercher des articles similaires par catégorie
rechercher des articles similaires par thème: