livres. lus. approuvés.
Bienvenue chez Bibliomania, le spécialiste en ligne du livre de seconde main
FR  •  NL
Panier
0
1777-1913 Liber Memorialis du Collège Marie-Thérèse à Herve
« Publié à l'occasion du 75e anniversaire de sa restauration en 1838 »
Cartonné / 220 pages / édition de 1914
langue(s) : français
dimensions : 282 (h) x 225 (l) x 18 (ép) mm
poids : 1090 grammes
DISPONIBLE
très bon état
36,95 EUR
référence : 1017066
Tous les prix incluent la TVA
Nous pouvons enfin donner au public ce livre annoncé depuis plus de six mois et satisfaire à la légitime impatience des souscripteurs. Si nous avons retardé jusqu’aujourd’hui sa publication, c’est qu’il a reçu un développement inattendu et débordé le cadre primitif.

Pour excuser son aspect quelque peu disparate, il suffira de dire que les circonstances et sa destination le commandaient ainsi.

Pour le 75e anniversaire du Collège actuel, il fallait un livre relatant les fêtes organisées, mais exposant aussi la raison d’être du cortège et de l’Apothéose de Marie-Thérèse qui le termina. Nous avons donc, dans une première partie historique, donné un résumé succinct de l’activité autrichienne dans les Pays-Bas, esquissé la situation des pays du Limbourg et de Herve à cette époque et raconté en détail la fondation du Collège royal et du pensionnat et leur histoire pendant les premières années de leur existence. Quant à la période qui s’étend de la conquête française à 1838, nous n’en avons parlé que pour rattacher le nouveau Collège à ses origines. Une question que nous avons tenu à élucider à fond et qui intéressera les hôtes passés, présents et futurs du vieux Collège, c’est celle de la construction et des transformations de ses bâtiments : les plans en rendront l'étude aisée à ceux qui voudront nous suivre dans ces dédales.

La seconde partie est avant tout un compte rendu des fêtes.

Enfin l’appendice apporte certaines pièces d'un intérêt documentaire, et se termine par la liste des élèves de 1777 à 1792 avec de petites notices pour quelques uns. Nous avons été heureux de pouvoir renseigner parmi nos anciens des hommes illustres comme les Nicolaï, les Surlet de Chokier, etc., dont le passage au Collège n’avait point été signalé jusqu’ici.

En dernier lieu, la bibliographie de bon nombre d’anciens élèves encore vivants constituera un hommage du Collège à ceux qui lui font honneur.

Le lecteur trouvera peut être que certaines parties se rapportent plutôt à la ville de Herve qu’au Collège même. Ne fallait-il pas répondre à l’empressement que les Herviens ont mis à participer à nos fêtes ? L’auteur lui-même n’a-t-il pas passé plus de trente années de sa vie à Herve ? et puis ne devait-il pas répondre aux désirs de M. le doyen Qoffin, le fervent du vieux Herve par excellence et de M. de Ryckel, l’historien si autorisé ? Qu’il me soit permis de remercier ici ces Messieurs pour leurs communications et leurs encouragements généreux.
rechercher des articles similaires par catégorie
rechercher des articles similaires par thème: