livres. lus. approuvés.
Bienvenue chez Bibliomania, le spécialiste en ligne du livre de seconde main
FR  •  NL
Panier
0
Etude géologique du Bassin Houiller de Charleroi : La concession Trieu-Kaisin
Broché / 196 pages / édition de 1954
langue(s) : français
collection : Publication
numéro : 20
dimensions : 312 (h) x 235 (l) x 17 (ép) mm
poids : 810 grammes
DISPONIBLE
très bon état
17,95 EUR
référence : 1016933
Tous les prix incluent la TVA
La présente monographie est la deuxième élude d’ensemble d’une concession houillère du Bassin de Charleroi, réalisée par l’Association pour l’Étude de la Paléontologie et de la Stratigraphie houillères.

Les travaux de reconnaissance et d’exploitation effectués par la Société Anonyme des Charbonnages du Trieu-Kaisin dans les gisements des sièges des Viviers et des Pays-Bas nous ont permis de procéder à un examen complet et détaillé d'une suite stratigraphique continue qui, considérée en stampe normale, a environ 635 m d’épaisseur. Cette série, prise dans les massifs du Carabinier, du Gouffre et du Centre, a été divisée par l’échantillonnage en douze cents bancs dont le contenu fut disséqué au laboratoire.

Grâce à l’aide que la Direction de ces Charbonnages a bien voulu nous apporter, les importants travaux d’exploration et de prélèvement ont été accomplis dans les meilleures conditions possible. Son Directeur, M. A. Jacques, nous a fort aimablement communiqué l’étude que feu A. Renier avait faite des carottes du sondage intérieur n° 1 (Viviers) et nous a autorisé à en publier la description et la coupe. Nous lui en exprimons ici notre sincère reconnaissance. Nous remercions également tout particulièrement MM. A. Lequeux, J. Queriat, L. Noël et leurs collaborateurs pour toutes les facilités qu’ils nous ont accordées sans restriction.

La description des matériaux recueillis eût été imparfaite sans la collaboration de nos collègues paléontologues et pétrographes. Avec sa coutumière obligeance, M. le Profr F. Demanet a bien voulu déterminer la faune des niveaux marins. Mme Y. Willière s’est chargée de l’élude des éléments floristiques, travail long et absorbant, vu l’abondance des échantillons; notre collègue a dû y consacrer toute une année. Nous avons également apprécié à sa juste valeur l’aide amicale de MM. J. Scueere et R. Van Tassel, qui ont effectué fort obligeamment l’examen pétrographique de quelques roches particulières. Enfin, M. J. Lam-proye nous a apporté, comme toujours, une aide dévouée dans le travail ingrat de la préparation du manuscrit.
rechercher des articles similaires par thème: