livres. lus. approuvés.
Bienvenue chez Bibliomania, le spécialiste en ligne du livre de seconde main
FR  •  NL
Panier
0
Belges dans la RAF, tome 1
« Jean Ester & Maurice Balasse »
Broché / 80 pages / édition de 2000
langue(s) : français
éditeur : De Krijger
collection : La Belgique en Guerre
numéro : 2
ISBN : 9072547802
EAN : 9789072547804
dimensions : 240 (h) x 170 (l) x 6 (ép) mm
poids : 245 grammes
DISPONIBLE
comme neuf
14,95 EUR
Quantité:
référence : 1017304
Tous les prix incluent la TVA
Jean Ester décrochera son brevet de pilote civil en août 1937. Le 3 avril 1939, il est appelé au service militaire. En mai 1940, les élèves partent pour la France et l’Afrique, l’aérodrome de Oujda. 11 part pour l'Angleterre ou il arrive le 5 août. En avril 1942, le 350 Squadron peut entamer les opérations sur le continent. Circus, sweep, rodeo, Rhubarb, Ramrod: Les combats se suivent. Il rejoint le 349 Squadron, la seconde escadrille belge, le 25 octobre 1943. Les missions toujours aussi lassantes (mais nécessaires) continuent, surtout des escortes. Mais le 349 Squadron ne se consacre pas qu’à la chasse pure. Ils effectuent aussi des bombardements. Le 6 juin 1944, effectivement, les deux Squadrons de chasse belges sont mis en alerte, étant de ceux qui vont assurer la couverture aérienne des plages normandes. Le Marchiennois effectue son dernier vol de guerre le 16 août 1944. Après la guerre, Ester entre dans Sabena mais est tué lors d’un accident en Canada le 18 septembre 1946.

Maurice Balasse entre à l’école de pilotage de Wevelgem le 7 mai 1934. Il est classé comme “Excellent pilote de jour et de nuit”. L'unité de Balasse évacue le 14 mai 1940 vers la France. Après l’armistice, Balasse revient en Belgique pour rejoindre son épouse enceinte. Balasse se lance dans des actions de résistance. Il aurait été ainsi un des premiers agents actifs de l’A.S. (Armée secrète) et se serait chargé de transport d’armes, de surveillances d’aérodromes, etc... Par Gibraltar il débarque en Angleterre le 5 octobre 1942. Après son entrainement il regagne le 349e en pleine formation. Les vols vont se succéder, des escortes, des sweeps, des Rhubarb. Le 2 juillet, le 41e Squadron revient à Friston et se consacre à la chasse aux bombes volantes V-1. A la fin juillet, en deux mois le 41 Sq. a abattu 52 V-1, les top-scorers de l’unité étant les F/O Balasse et F/Lt Spencer (six chacun). En septembre 1944 Basse reçoit l’autorisation de visiter sa femme et sa fille. Le 23 janvier 1945, les hommes du 41e rencontrent des chasseurs ennemis. Pour trois victoires revendiquées, le 41e perd un appareil: celui de Balasse. Son appareil est tombé à Handorf (N.E. de Munster)
d'autres ouvrages de Jean-Louis Roba
rechercher des articles similaires par catégorie
rechercher des articles similaires par thème: