livres. lus. approuvés.
Bienvenue chez Bibliomania, le spécialiste en ligne du livre de seconde main
FR  •  NL
Panier
0
Le Katanga de Moïse Tshombe ou le drame de la loyauté
par Guy Weber
Broché / 214 pages / édition de 1983
langue(s) : français
éditeur : Louis Musin
ISBN : 2870830130
EAN : 9782870830130
dimensions : 240 (h) x 170 (l) x 19 (ép) mm
poids : 550 grammes
Cet ouvrage n'est
pas disponible
actuellement sur
Bibliomania
Il y a plus de vingt années que s'est déroulé le drame congolais. Que n'a-t-on pas dit et écrit depuis lors ?

Je crois avoir lu la plupart des livres concernant la question. Et je me suis chaque fois réjoui d'avoir tenu un journal personnel dans lequel scrupuleusement, jour après jour, j'ai consigné les événements et noté mes impressions.

S'il est vrai que le temps permet le recul nécessaire à une appréciation correcte des faits historiques, ne faut-il pas admettre aussi qu'il corrode les mémoires ? Des gens sérieux transforment l'histoire sans mauvaises intentions. Les jours qui se sont écoulés les conduisent à minimiser ou à exagérer.

Et que dire de toute une littérature qui a mêlé la réalité à la fiction ? Des romanciers ont décrit ces "chimères" où le bon public se repaît d'une savoureuse histoire érotique, toutes les dix pages. Des chroniqueurs se sont laissés emporter par leurs goûts politiques. Des historiens se sont penchés sur ces événements du Congo, dans des laboratoires. Des sujets de mémoires ou de thèse en la matière ont été confiés aux candidats à quelque doctorat. Et la plupart de ces "chercheurs" m'ont donné l'impression de se torturer les méninges. Pourquoi faut-il nécessairement que les acteurs du drame comme celui qui secoua le Zaïre en 1960, aient été motivés, au moment de l'action, par des aspirations politiques, des convictions philosophiques, ou des préjugés d'éducation ?

Il est évident que nous subissons tous notre naissance. Un psychanalyste autrichien m'a dit un jour que le cerveau humain n'était rien d'autre qu'un ordinateur. Mais croire que les hommes agissent en général pour accomplir des desseins mûrement réfléchis consiste à exclure le facteur DESTINEE. Or toute notre vie n'y est-elle pas soumise dans une large mesure ?

Depuis quarante ans on cherche à expliquer pourquoi, dans la défense du fort d'Eben-Emael en mai 1940, deux ponts du canal Albert n'ont pas sauté. Qui a jamais su si Darlan était couvert par Pétain lorsqu'il négocia avec les Américains après le débarquement de ces derniers en Afrique du Nord, en novembre 1942. Evidemment, si le nez de Cléopâtre avait été plus long et si Hitler n'avait pas poussé du pied, dans la salle des cartes, la serviette de Stauffenberg...

De même, Patrice Lumumba aurait pu ne pas prononcer son discours du 30 juin 1960, devant le Roi Baudouin. EtTshombe aurait pu accepter la proposition de Sir Roy Wellensky de faire rétablir l'ordre au Katanga, en juillet 1960, par une brigade rhodésienne. J'ai eu en main, le télégramme libellant cette alléchante médiation très efficace d'une grande unité mécanisée européenne. Mais si elle avait été approuvée, croyez-vous que les mines de cuivre de Kolwezi seraient encore dans les mains de Joseph Mobutu ?

Ce livre n'a aucune prétention historique. Mais il n'est pas un roman. Les noms, les dates, les heures, les lieux : que l'on s'y fie, ils proviennent de mon journal. Quant à la description des événements et de leurs acteurs : elle n'est due qu'à la plume d'un homme comme tous les autres.
rechercher des articles similaires par thème: