livres. lus. approuvés.
Bienvenue chez Bibliomania, le spécialiste en ligne du livre de seconde main
FR  •  NL
Panier
0
La France mythologique
Cartonné / 380 pages / édition de 1966
langue(s) : français
éditeur : Tchou
numéro : 2
dimensions : 237 (h) x 140 (l) x 44 (ép) mm
poids : 815 grammes
DISPONIBLE
très bon état
8,95 EUR
référence : 1015740
Tous les prix incluent la TVA
C’est, ici, une image en profondeur d’un pays. Deux hommes du xvme siècle, fort différents d’esprit, ayant vécu l’un à Rennes, l’autre à Besançon, nous donnent les titres qui conviennent à cet ouvrage : Essai d'éducation nationale (1763) et Dissertations sur la mythologie française (1771).

Le premier est le plus connu : c’est le procureur général Louis-René de Caradeuc de La Chalotais (1701-1785). Il venait de requérir contre les jésuites (qui furent expulsés), quand Voltaire le poussa à rédiger son Essai.

L’Ancien Régime l’incarcéra pendant un temps. Le Nouveau Régime, en crise, guillotina son fils et successeur dans sa charge.

Tout autre est l’homme qui proposa la formule Mythologie française. C’est l’abbé Jean-Baptiste Bullet (1699-1775), professeur en sa ville natale de Besançon, doyen de l’Uni-versité locale, correspondant de l’Académie des Inscriptions. Il a écrit de nombreux ouvrages. Prêtre convaincu, il s’est appliqué, quatre tomes durant, à confondre les incrédules « sur divers endroits des livres sacrés ». Dans ses Mémoires sur la langue celtique, comme d’autres, il estimait que le bas-breton est un reste de la langue gauloise. Notre abbé fut une manière de patriote gaulois et les Dissertations qui nous intéressent ici sont un prolongement légitime de sa pensée.

« Mythologie française », qu’est-ce donc? Un composé aussi impur et disparate que la grecque, beaucoup moins riche et noble, certes, parce que nos poètes se sont moins [...]
rechercher des articles similaires par catégorie
rechercher des articles similaires par thème: