livres. lus. approuvés.
Bienvenue chez Bibliomania, le spécialiste en ligne du livre de seconde main
FR  •  NL
Panier
0
Quand l'habit faisait le moine : Une histoire du vêtement civil et religieux en Luxembourg et au-delà
Broché / 216 pages / édition de 2004
langue(s) : français
éditeur : Musée en Piconrue
ISBN : 2930398205
EAN : 9782930398204
dimensions : 297 (h) x 210 (l) x 14 (ép) mm
poids : 960 grammes
DISPONIBLE
très bon état
35,95 EUR
référence : 1015585
Tous les prix incluent la TVA
Les « anciens Luxembourgeois » portaient des vêtements rayés et de longues moustaches. C’est du moins ce que dit Jean Bertholet des mœurs vestimentaires des Trévires et des Eburons.* Cette considération lapidaire et anecdotique peut faire sourire. Pourtant, pendant longtemps, les historiens du costume se sont contentés de descriptions similaires, n’envisageant leur objet d’étude que sous ses aspects matériels. Lorsqu’il s’agissait de retracer l’évolution du costume, le discours historique se limitait généralement à noter les changements survenus sans essayer d’en expliquer les causes. Le vêtement n’était, somme toute, qu’un dispositif protégeant du froid et permettant à l’homme d’accomplir au mieux les activités physiques nécessaires à sa survie.

Les choses ne sont, hélas, pas aussi simples. Les plis et les replis des habits de nos aïeux cachent des réalités complexes que des descriptions anecdotiques, fussent-elles savoureuses, ne suffisent pas à expliquer. Le vêtement n’est pas seulement fait d’étoffe, mais aussi des désirs, des rêves, des fantasmes et des peurs de la société qui le porte. Il confère à l’individu une identité et un rang. Sans lui, l’homme semble n’être qu’un mannequin anonyme, semblable à celui qui orne la couverture du présent recueil. Très souvent, l’habit fait le moine.

Le Musée en Piconrue a fréquemment été confronté à cette problématique, notamment lors de la préparation des albums Beaux dimanches d’autrefois, Les vivants et leurs morts et Filles du silence. En outre, il abrite en ses murs de nombreuses pièces vestimentaires anciennes qui constituent autant d’invitations à approfondir l’exploration du sujet. Ce dix-neuvième album pourra se ranger, au sein de la petite bibliothèque piconruesque, sur la même étagère que les ouvrages ethnographiques déjà réalisés sur la naissance, la mort ou la guérison. Il élargit cependant la palette habituellement utilisée, abordant notamment, sous un angle historique ou sociologique, l’habit de la société civile.

Les auteurs de cette histoire particulière du costume, attentifs à la place qu’occupe le vêtement dans l’espace culturel, montrent [...]
rechercher des articles similaires par catégorie
rechercher des articles similaires par thème: