livres. lus. approuvés.
Bienvenue chez Bibliomania, le spécialiste en ligne du livre de seconde main
FR  •  NL
Panier
0
Joseph Kutter
Relié / 198 pages / édition de 1981
langue(s) : français
dimensions : 283 (h) x 237 (l) x 21 (ép) mm
poids : 1355 grammes
DISPONIBLE
comme neuf
36,95 EUR
référence : 1009947
Tous les prix incluent la TVA
Aucun peintre luxembourgeois n’a été plus attaqué dans sa patrie que Joseph Kutter, et aucun n’y est considéré aujourd’hui avec plus de respect, plus d’admiration. Après avoir commencé par inspirer une aversion violente, il a fini par devenir une gloire nationale pour les enfants ou les petits-enfants de ceux-là mêmes qui l’avaient rejeté.

Qu’il ait pu choquer au point où il l’a fait, cela suppose évidemment une situation fort différente de celle que nous connaissons maintenant. Aujourd’hui, les tendances modernes sont représentées au Luxembourg comme ailleurs, et même les essais aventureux y suscitent des commentaires bienveillants. Il en allait tout autrement avant la dernière guerre, en particulier au moment où Kutter découvrit et affirma son originalité.

Est-ce parce qu’on ignorait l’art qui se créait dans les pays voisins depuis la fin du XIXe siècle? Est-ce parce qu’on le dédaignait, le regardait comme une erreur? De toute façon, la France avait vu succéder à l’Impressionnisme Cézanne, Van Gogh, Gauguin, les Symbolistes, les Nabis, les Fauves, les Cubistes. En Allemagne, le premier groupe expressionniste s’était constitué dès 1905. Et dès 1910 Kandinsky avait peint à Munich sa première aquarelle abstraite. En Belgique, Ensor avait dépassé l’Impressionnisme déjà en 1888, et il avait été suivi par les Symbolistes de Laethem-Saint-Martin dès le début de notre siècle. Au Luxembourg par contre, la plupart des artistes se complaisaient à rester partisans d’un impressionnisme plutôt timide, et pour la majorité des gens eux seuls offraient la peinture qu’il convenait d’admirer. Cette opinion n’était contredite ni par une collection d’art moderne accessible au public (celle du Musée de l’État ne sera composée pour l’essentiel qu’à partir de 1958) ni par d’importantes expositions d’artistes étrangers (elles ne seront organisées de façon régulière qu’après 1945).
rechercher des articles similaires par catégorie
rechercher des articles similaires par thème: