livres. lus. approuvés.
Bienvenue chez Bibliomania, le spécialiste en ligne du livre de seconde main
FR  •  NL
Panier
0
Come diseut m'grand père : Proverbes et dictons en wallon carolorégien
Broché / 120 pages / édition de 1994
langue(s) : français
éditeur : èl bourdon
dimensions : 210 (h) x 148 (l) x 7 (ép) mm
poids : 180 grammes
Cet ouvrage n'est
pas disponible
actuellement sur
Bibliomania
A travers le temps, les dictons et les proverbes véhiculent la sagesse et la philosophie dés gens qui foulèrent notre sol bien avant nous. D’où viennent-ils? Comment ont-ils pénétré notre mémoire? Du plus loin que nous nous souvenions, ils sont là, familiers, conseillers amicaux, serviables compagnons de route cheminant à nos côtés comme de bons génies souriants qui nous donnent leur avis et nous font profiter de leur bon sens. Nous avons beau fouiller notre mémoire, nous n’avons pas souvenance de les avoir appris. Ils semblent nous Imprégner et nous avoir été donnés en même temps que la vie.

Exemple parfait de tradition orale, ils nous sont transmis depuis des générations sans qu’il ait été besoin de les écrire. Et pourtant aujourd’hui, la chaîne est rompue et la survie de nos proverbes dépend désormais de leur notation. Car les gens de notre temps sont si «malins» qu’ils n’ont plus besoin des conseils du passé. Ils méprisent ces «recettes de bonheur» et les mettent allègrement au rancart avec toutes les valeurs sur lesquelles s’édifiait jadis la vie des communautés. Leur support même, la langue régionale, s’amenuise d'année en année. Petit à petit, nos proverbes deviennent du «folklore».

Ils sentent pourtant bon la terre et l’herbe, ces dictons. Ils ont gardé la senteur des feux de bols brûlant dans l’âtre auprès duquel ils sont nés au cours des longues veillées. C’est avec eux que les vieux façonnaient l’Intelligence et la conscience des plus jeunes en leur transmettant leur expérience et leur vision du monde. Ils codifiaient ainsi les rapports entre les gens et les choses. Ils leur léguaient leur bon sens et leur philosophie. Car c’est réellement une philosophie qu’ils transmettaient, ces paysans illettrés et ces artisans qui n’avalent jamais vu autre chose que leur forge ou leur chantier. Cette philosophie simple, parfois primaire, Ils l’exprimaient avec la fermeté et la verdeur des gens qui connaissent la vie. Et de plus, Ils y mêlaient l’humour et le sourire qu’ils savaient être le seul moyen de rendre leur existence supportable.

Ces joyaux de la culture populaire, vous pouvez les prendre un à un, en examiner les facettes, et vous découvrirez que vous pouvez les appliquer à vos contemporains (et à vous-même...) sans rien y changer. C’est qu’ils confinent à l’universel et que leur leçon passe à travers les siècles sans rien perdre de leur Impact. De tous temps, les mêmes causes ont produit les mêmes effets et les hommes ont toujours été des hommes...

Ces formules lapidaires, chargées de chaleur humaine ou cinglantes parfois comme fouet de charretier, nos réglons wallonnes en sont riches et c’est par centaines qu’elles courent de bouche à oreille, lançant leur avertissement, dispensant leurs conseils et leurs mises en garde. Elles nous font plonger au plus profond de l’âme populaire. En filigrane, nous apparaît le visage de ceux qui les façonnèrent et les polirent. Nous y retrouvons leurs croyances, leurs craintes, leurs doutes, leurs préjugés parfois, et nous sommes bien souvent étonnés qu’ils soient encore un peu les nôtres...
rechercher des articles similaires par catégorie
rechercher des articles similaires par thème: