livres. lus. approuvés.
Bienvenue chez Bibliomania, le spécialiste en ligne du livre de seconde main
FR  •  NL
Panier
0
Le Crucifix. Dans l'histoire, dans l'art, dans l'âme des Saints et dans notre vie
Broché / 236 pages / édition de 1906
langue(s) : français
dimensions : 254 (h) x 165 (l) x 26 (ép) mm
poids : 726 grammes
DISPONIBLE
bon état
plats tâchés
9,95 EUR
référence : 1007601
Tous les prix incluent la TVA
EN 1898 nous faisions paraître- sur La Crucifix, un petit volume, tiré à des milliers d'exemplaires. L'édition est aujourd'hui épuisée. Épuisée est également la grande édition de luxe, enrichie de hors-texte et de chromos, qui sortit en 1901 des presses de la Société Desclée, De Brouwer et Cie.

L'accueil fait à ces volumes montre combien est profond, dans le peuple chrétien, l'amour du Crucifix, emblème expressif de notre rachat.

Cet amour n'est pas fait pour plaire aux sectaires, ennemis-nés de la Rédemption et de tout ce qui en rappelle le souvenir. Voyez les francs-maçons à l'œuvre depuis dix ans : ils ont chassé le Christ de l'école ; ils l'ont banni de l'hôpital ; ils l'ont proscrit du cimetière ; sur l'ordre du ministre Vallé, ordre signé le Vendredi-Saint 1904, ils l'ont — suprême infamie — arraché aux murs de nos Prétoires; tout dernièrement ils viennent de le chasser des salles de nos conseils de guerre.

La rage des ennemis du Sauveur est là qui nous dicte notre conduite. Les impies veulent arracher aux yeux du peuple la vue du Crucifix, ils veulent ravir à son cœur l'amour du Crucifix; va, mon petit livre, va déjouer leurs projets; que tes pages révèlent aux yeux des fidèles l'amour du divin Crucifié, et que tes cent gravures" offrent à leurs yeux — émouvante galerie — ces Crucifix famsux qui, des jours de Constantin à nos jours, sont nés de la palette et du pinceau, de l'ivoire et du ciseau!

Un criminel, condamné à mort, était arrivé — soutenu par l'aumônier de la prison — en face du couperet fatal. Pleinement réconcilié avec Dieu, il embrasse avec effusion le prêtre et le Crucifix que lui tend le prêtre.

Puis se tournant vers la foule: « Camarades, dit-il, on ne ment pas quand on va mourir; laissez-moi donc vous dire, avant de comparaître au jugement de Dieu, quels sont vos deux meilleurs amis; ils sont là tous deux devant vous, c'est le prêtre et le Crucifix! »

Va, petit livre, va redire à l'usine, à l'atelier, la. parole de ce pauvre condamné. Va redire à l'ouvrier des villes, au travailleur des champs, au prolétaire, au miséreux, que c'est à lui qu'on s'en [...]
rechercher des articles similaires par catégorie
rechercher des articles similaires par thème: