livres. lus. approuvés.
Bienvenue chez Bibliomania, le spécialiste en ligne du livre de seconde main
FR  •  NL
Panier
0
Nivelles Grand-place
Broché / 302 pages / non daté ou dépôt légal à parution
langue(s) : français
éditeur : A compte d'auteur
dimensions : 210 (h) x 155 (l) x 15 (ép) mm
poids : 580 grammes
DISPONIBLE
très bon état
17,95 EUR
référence : 1017280
Tous les prix incluent la TVA
La Grand-Place de Nivelles constitue un morceau de choix que savourent posément ou goulûment Nivellois et touristes de plus en plus nombreux à s'attabler aux terrasses aussi multiples que colorées et fleuries. La collégiale Sainte-Gertrude en constitue l'indiscutable joyau mais, ce qui attirait surtout le regard avant le 14 mai 1940, c'était l'extraordinaire série de maisons de commerce qui la corsetaient sur deux de ses ailes.

Ce jour-là, des avions allemands larguèrent sur le centre-ville un chapelet de bombes qui l'embrasèrent. Rude coup à l'édifice religieux et coup fatal à ces maisons dont certains intellectuels réclamaient la disparition depuis plusieurs décennies. Ils mettaient moins en exergue l'ombre faite, au propre et au figuré, à " la grande église " que l'hygiène relative dans laquelle baignaient leurs habitants.

Jean VANDENDRIES vous propose à nouveau de remonter le temps. Prenez-vous à rêver, non comme nous le faisons aujourd'hui à l'avenir de nos deux stars Justine et Kim qui illuminent de leur talent la planète tennistique, mais plus modestement au quotidien des vieux Aclots qui, le soir venu, se contentaient de deviner quelle étoile allait scintiller la première au firmament.

Centre névralgique de la cité, la Grand-Place brillait de mille feux allumés pour l'organisation de tournois moyenâgeux, l'intronisation de l'abbesse, la venue des " Grands " du monde accueillis dans le majestueux hôtel de la Couronne et de Sainte-Gertrude à une époque où l'activité commerciale était florissante. Elle se partageait entre les marchés hebdomadaires des Boulangerie, Cordonnerie, Mercerie, Poissonnerie et autre Plicherie (Fourrures), les petits magasins où l'on vendait de... la poudre de chasse ou des sangsues et les maisons plus prestigieuses ayant pour enseignes évocatrices Don Juan d'Autriche, le Grand Magasin du Louvre, Aux Forges de Vulcain, Au Jésus Maria.

Sans oublier de lever le voile sur les grands travaux annoncés pour cette Grand-Place par la majorité politique, l'auteur saute de branches en branches dans cet arbre généalogique où se bousculent gentiment des dynasties de commerçants dont les racines plongent dans les registres paroissiaux de 1785, 1790 et 1795. Passionnant !
d'autres ouvrages de Jean Vandendries
rechercher des articles similaires par catégorie
rechercher des articles similaires par thème: