livres. lus. approuvés.
Bienvenue chez Bibliomania, le spécialiste en ligne du livre de seconde main
FR  •  NL
Panier
0
Splendeurs d'Espagne et les villes belges 1500 - 1700, tome 1
« Europalia 85 España »
Relié / 695 pages / édition de 1985
langue(s) : français
dimensions : 305 (h) x 220 (l) x 70 (ép) mm
poids : 4000 grammes
DISPONIBLE
comme neuf
exemplaire de luxe relié pleine toile; une tache sur les pages 12 & 13
22,95 EUR
référence : 1007199
Tous les prix incluent la TVA
L'exposition «Splendeurs d'Espagne et les villes belges, 1500-1700», organisée par le Crédit Communal de Belgique pour commémorer le cent vingt-cinquième anniversaire de sa fondation, veut illustrer les deux siècles d'histoire que l'Espagne et la Belgique ont en commun. Les hasards des successions dynastiques, qui avaient contribué à la réunion des deux pays sous une même couronne en 1516, allaient les séparer en 1700. On a pris l'habitude de désigner par l'expression «siècle d'or» l'époque où l'Espagne et la Belgique étaient sous le sceptre des Habsbourg. Quoique la formule «siècle d'or» ne manque pas de pertinence, il convient de l'expliciter.

Cette période coïncide avec une brusque accélération de l'histoire, au cours de laquelle des structures séculaires vacillent et finissent par s'effacer devant de nouvelles formes de civilisation. Le désenclavement intellectuel provoqué par la Renaissance et la philosophie humaniste, conjugué au formidable enrichissement dû à l'afflux de métaux précieux en provenance du Nouveau Monde, vont stimuler la demande de biens culturels. Pareille situation crée les conditions pour que puisse s'exercer un mécénat de haut niveau. La notion de «siècle d'or» s'applique donc à l'exceptionnel essor culturel constaté en Espagne et dans les Pays-Bas, ainsi qu'à la multiplicité des échanges artistiques qu'il entraîna.

Le mécénat que nous venons d'évoquer resta longtemps l'apanage des privilégiés de la fortune, voire de l'Etat. De nos jours, il est assumé par des institutions comme la nôtre. C'est en 1960 qu'a débuté l'action du Crédit Communal en faveur de la culture. Le champ de nos actions en ce domaine s'est élargi au fil des années. Sans vouloir être exhaustifs, nous rappellerons que nous avons mis la musique à l'honneur, grâce à un concours national qui récompense les jeunes élèves de nos académies. En ce qui concerne les arts plastiques, nous avons mis sur pied de nombreuses expositions, aussi bien à Bruxelles qu'en province; plusieurs d'entre elles ont connu un retentissement international. Et la collection que nous avons constituée en notre siège social offre aux yeux du visiteur un panorama suggestif de l'art belge depuis 1860. L'histoire non plus n'a pas été oubliée. La série d'ouvrages que nous avons publiés témoignent de notre sollicitude à son égard.

Plus récemment, nous avons noué avec Europalia des liens qui n'ont cessé de se raffermir. Dès 1969, nous avons été associés au festival Europalia à travers l'exposition «Fresques de Florence», à laquelle ont succédé «Rembrandt et son temps» en 1971, «Pour un milieu de vie meilleur» en 1973, «Dessins d'Henri Matisse» en 1975, «Colonia Antiqua» en 1977, «Hommes et dieux de la Grèce antique» en 1982. A l'égard d'Europalia 1985, nous avons consenti un effort exceptionnel, puisque nous apportons notre collaboration à sept expositions à travers tout le pays.

Les anniversaires sont des moments propices pour des bilans. Celui que nous pouvons présenter est réjouissant. Le Crédit Communal est devenu un des principaux protagonistes de la vie culturelle en Belgique. Les succès que nous avons obtenus nous incitent à poursuivre sur la voie que nous avons ouverte voici vingt-cinq ans.

« Splendeurs d'Espagne et les villes belges » s'inscrit dans une lignée prestigieuse et féconde. Il nous plaît aussi de souligner combien cette exposition est porteuse de leçons. En refusant d'idéaliser le passé, en ne dissimulant rien des moments de tension ou d'inimitié qui ont surgi entre l'Espagne et la Belgique au cours de ces deux siècles traversés de conserve, les responsables de la manifestation et les auteurs de la publication qui l'accompagne ont prouvé qu'il était possible de poser un regard serein sur un passé tumultueux.
rechercher des articles similaires par thème: