Lu et approuvé...
Degrelle: Les années de collaboration. 1940 - 1944: Le rexisme de guerre
Broché / 398 pages / édition de 1994
langue(s):français
éditeur:Quorum
ISBN:2930014296
EAN:9782930014296
dimensions:238 (h) x 160 (l) x 24 (ép) mm
poids:761 grammes
Mars 1994, Léon Degrelle, le dernier grand collaborateur européen, décède en Espagne au moment même où se prépare, en Belgique, l'édition française du premier ouvrage de référence consacré au rexisme durant les années 1940-1944.

Exploration dans le monde fascinant et controversé de la collaboration, Degrelle, les années de collaboration est le résultat d'un patient travail d'investigation. Pour écrire cette contribution majeure à l'Histoire de la Belgique et de l'Europe sous l'occupation allemande, Martin Conway a non seulement consulté un nombre impressionnant d'archives, mais il a aussi rencontré les derniers acteurs ou témoins de l'aventure rexiste.
Étape après étape, il raconte avec talent la dynamique de l'évolution de Rex et de son «chef». Issu de la mouvance catholique de droite, Degrelle se déclare, après la défaite de mai 1940, un partisan convaincu de l'«Ordre nouveau», certain que le pouvoir s'ouvrira à lui en Belgique.

Mais c'est l'échec et, dès 1941, il imagine une stratégie indirecte: gagner, sur le front de l'Est, la confiance des dirigeants nazis à la tête d'une armée de volontaires, La Légion Wallonie. Progressivement, Degrelle s'enfoncera dans la collaboration et, délaissant son mouvement au profit de l'option militaire, il gagnera presque son pari. Tandis que le Reich s'effondrera, il émergera comme un héros de la propagande SS et se croira voué aux plus hautes destinées dans une Europe sous domination allemande.
Au-delà de la personnalité emblématique et opportuniste de son chef, Martin Conway lève le voile sur le mouvement rexiste, son fonctionnement, ses dirigeants. Il invite aussi le lecteur à découvrir les intrigues de pouvoir, les relations avec les autorités allemandes, le rôle du Palais royal et de l'Église, l'état d'esprit de la population, les rapports avec les autres groupes collaborationnistes. Autant de sujets essentiels, racontés sur un ton captivant.

La collaboration ne fut pas un accident de l'Histoire. Elle est née de la conjonction des valeurs inhérentes au mouvement et d'un contexte économique, politique et social.

Chargé de cours à l'Université d'Oxford et assistant au Collège Balliol, Martin Conway a longuement étudié le phénomène de la collaboration. Après plusieurs années passées en Belgique, notamment au Centre d'études et de recherches historiques de la seconde guerre mondiale, il y a consacré sa thèse de doctorat. Celle-ci a été publiée, en 1993, aux Presses universitaires de Yale sous le titre Collaboration in Belgium dont est traduit ce livre.
rechercher des articles similaires par catégorie:
rechercher des articles similaires par thème:
DISPONIBLE
14,95 EUR
état:très bon
référence:1005728
Tous les prix incluent la TVA
Estimez vos frais de port