Lu et approuvé...
Bienvenue chez Bibliomania, le spécialiste en ligne du livre de seconde main
FR  •  NL
Panier
0
Le bombardement de Bruxelles par Louis XIV et la reconstruction qui s'en suivit 1695 - 1700
Broché / 294 pages / édition de 1992
langue(s) : français
éditeur : AAM Editions
ISBN : 2871430799
EAN : 9782871430797
dimensions : 278 (h) x 226 (l) x 25 (ép) mm
poids : 1475 grammes
Cet ouvrage n'est
pas disponible
actuellement sur
Bibliomania

commandez-le sur

à partir de EUR 35,70

Avec une carte-guide de la reconstruction de 1695-1700 dans la ville d'aujourd'hui

"Les habitants se soucièrent si peu du ravage que firent les bombes, qu'ils disaient tout haut qu'ils aimeraient mieux être bombardés trois ou quatre fois, que de voir finir une guerre qui faisait rouler l'argent parmi eux avec tant de profusion."

"Jamais on ne vit un spectacle plus affreux, et rien qui ressembloit mieux à ce que l'on raconte de l'embrasement de Troie."

"Les vols étaient si importants, durant le bombardement, qu'il était presque impossible de les arrêter. [...] Ils ont envoyé sur la ville en deux fois 24 heures environ 3800 bombes dont certaines de taille effrayante et un nombre incalculable de boulets rouges. La ville est méconnaissable [...]. On a, avant-hier matin, fait prisonnier, vers 10 heures, quelqu'un qui avait volé quelque chose de considérable et qui une heure après fut pendu dans la hâte, à un arbre à l'extérieur de la porte de Namur".

"Le bombardement que cette ville a souffert l'an 1695 l'a terriblement endommagée [...] d'une mauvaise cause est sorti un bon effet puisque cela a servi à embellir Bruxelles pour la rendre l'une des plus belles villes de l'Europe quand elle sera toute rebâtie [...] L'on ne saurait rien imaginer de plus magnifique que le grand marché, ce sont toutes maisons de corps de métiers qu'ils ont rebâties de nouveau avec les frontispices tous dorés, les uns ornés de statues, d'autres avec des bustes, celle des bateliers est bâtie en forme de poupe de vaisseau, celle des boulangers est bâtie en dôme, au bout de celle des brasseurs est l'électeur de Bavière à cheval de grandeur naturelle qui foule au pied de son cheval des esclaves turcs et des trophées d'armes turcs..."
rechercher des articles similaires par catégorie
rechercher des articles similaires par thème: