Lu et approuvé...
Bienvenue chez Bibliomania, le spécialiste en ligne du livre de seconde main
FR  •  NL
Panier
0
Le Guide illustré de la Nature en Belgique
« Plantes sauvages - Arbres et arbustes - Champignons - Oiseaux - Papillons - Mammifères - Poissons »
Cartonné / 420 pages / édition de 1996
langue(s) : français
ISBN : 2871010277
EAN : 9782871010272
dimensions : 220 (h) x 255 (l) x 29 (ép) mm
poids : 1340 grammes
DISPONIBLE
très bon état
17,95 EUR
référence : 1012015
Tous les prix incluent la TVA
La science et la technologie modernes nous ont catapultés dans l’antichambre de l'univers infini et nous ont permis de sonder les recoins les plus secrets du corps et de la matière, accordant ainsi une réalité pratique à la pensée contemplative de Pascal : « Qu’est-ce-que l’homme dans la nature ? Un néant à l’égard de l’infini, un tout à l’égard du néant, un milieu entre rien et tout. »

Mais cette exploration progressive (et qui est loin d’être terminée) dans les territoires extrêmes de notre cosmos, nous fait négliger peut-être le regard que, tout simplement et chaque jour, nous pouvons porter sur les plantes et les animaux qui partagent notre existence. Pourtant, plaines et prairies, bois et rivières nous mettent en contact permanent avec les fleurs et les arbres, les bêles et les insectes dont la taille est à la proportion des hommes. Nous nous situons entre la coccinelle et l’éléphant ou la baleine, entre la feuille de trèfle et le chêne ou le baobab... Il est bon que nous reprenions conscience, à l’occasion, du besoin de voir, de connaître et d’admirer ce foisonnement déformés, de genres de vie, d’apparences et de cycles d’existence auxquels la familiarité même nous a parfois rendus aveugles ou indifférents.

Nous devons nous repencher sur tous ces compagnons de route pour nous émerveiller de leur surprenante variété. Les peintres « primitifs » de notre XV" siècle prenaient plaisir déjà à faire, à l’avant-plan de leurs tableaux, l’inventaire de toutes les herbes que l’on avait dénombrées de leur temps. Le XVI" siècle a vu naître les savants qui, devant cette abondance de choses vivantes, vont, après les Grecs, tenter de mettre de l’ordre dans leurs catégories, de définir leurs caractères et leurs usages, d’élaborer de subtiles distinctions entre les familles et les espèces. Durer, dans toute l’humilité de son grand talent, dessine une touffe d’herbe, un scarabée, un bouquet de violettes, un petit lapin (et le premier rhinocéros qui fut promené à travers nos provinces...). En 1543, le bruxellois André Vésale publie son traité d’anatomie. Un an plus tard, c’est le botaniste malinois Dodonée qui publie son « Traité des herbes ». En 1817, le liégeois Pierre Joseph Redouté fixe avec amour et une admirable habileté artistique la beauté de la famille des roses.

Le présent livre offre un catalogue des plantes et des animaux que l’on trouve dans notre pays. Il en donne l’image, en indique l’habitat, en détaille les caractéristiques et le mode de reproduction. Il nous invite à considérer avec une attention plus discernante les plantes que nous nous contentons souvent de fouler aux pieds et les animaux que l’on appelle sauvages parce qu’ils se cachent à notre approche, se défendent de nous et ne nous font pas confiance...

La précision et la beauté du dessin, la clarté des subdivisions en chapitres et l’enchaînement des familles et des espèces rendent la lecture plaisante autant pour le délassement que pour l’étude.

En notre époque d’engouement pour les jeux sur ordinateur basés sur le moment fébrile, l’habileté de manipulation de boutons et de leviers, et trop fréquemment sur le spectacle de la violence, ce dictionnaire des plantes et des animaux engage à la contemplation du détail significatif, à l’examen comparatif et à la constitution d’un trésor d’observations et de connaissances dans lequel nous pouvons puiser tout au long de notre vie.

En tant que Président de la Fondation Prince Laurent pour le bien-être des animaux domestiques et sauvages, je souhaite que tous ceux qui feuilletteront ce livre, vert comme la nature qu’il décrit et chargé de richesses comme elle, en retireront, comme moi, l’envie de respecter encore plus notre environnement et le souci de contribuer à la préservation des ressources naturelles dont dépend la pérennité de l’humanité.
rechercher des articles similaires par catégorie
rechercher des articles similaires par thème: