Lu et approuvé...
Bienvenue chez Bibliomania, le spécialiste en ligne du livre de seconde main
FR  •  NL
Panier
0
La Belgique sous l'Occupation allemande (1940-1944)
Broché / 440 pages / édition de 2002
langue(s) : français
éditeur : Complexe
ISBN : 287027940X
EAN : 9782870279403
dimensions : 240 (h) x 160 (l) x 33 (ép) mm
poids : 750 grammes
Cet ouvrage n'est
pas disponible
actuellement sur
Bibliomania
Connaître vraiment les courants profonds qui traversèrent la société belge sous l'Occupation 1940-1944 ? Au-delà des faits saillants, des crimes et des actes héroïques, de la résistance et de la collaboration, des déportations et du génocide, du mariage du Roi. une société entière endura durant quatre longues années une situation inédite, faite de gestes quotidiens, de peurs, mais aussi de joies éphémères, d'aspirations multiples, de projets, d'indignations, de rage, d'indifférence... Beaucoup, la plupart, eurent froid, eurent faim, mais certains mangèrent bien, passèrent des vacances, poursuivirent leurs « dîners en ville »... La société ne s'est pas endormie pendant quatre ans.

Mais quelles traces laissent dans l'histoire les émotions, les élans, les opinions quand la presse est censurée, l'expression libre traquée, quand la méfiance est reine ? Et quelles distorsions des réalités subissent les souvenirs construits quand la fin de l'histoire est connue, quand on a rejoint le camp des vainqueurs ?

Deux témoins exceptionnels nous rapportent de cette période des analyses insoupçonnables, incontournables. Paul Struye, avocat de cassation, journaliste, grand bourgeois catholique, fondateur de La Libre Belgique clandestine en 1940, introduit dans tous les cercles du pouvoir, politique, économique, judiciaire, a établi tous les six mois une synthèse des courants qu'il a perçus dans l'opinion publique. Il décrit les gens qu'il rencontre et n'épargne personne, surtout pas ceux de sa classe, quand il dresse le tableau des accommodements avec les idées d'« Ordre nouveau ». À travers son enquête, nous suivons toute l'évolution d'une opinion qui a très fortement varié, dans tous les domaines, notamment à propos du Roi, au cours de la guerre.

Seul le monde ouvrier échappait à sa loupe. Or, une exceptionnelle enquête menée dans quelques milliers de foyers ouvriers de la grande industrie entre 1941 et 1944 par le fondateur en Belgique des sondages et enquêtes sociologiques, le professeur Guillaume Jacquemyns de l'ULB, nous livre avec la précision du scientifique l'évolution des conditions de vie de ces travailleurs. Mais le chercheur ne s'est pas arrêté aux données quantifiables : il a noté l'évolution des mentalités, des rapports hommes/femmes, des aspirations, des rêves et des colères.

Publiés en 1945, ces deux ouvrages particulièrement passionnants, qui constituent encore la base de tous les travaux sur la période, étaient devenus introuvables.
d'autres ouvrages de Paul Struye
d'autres ouvrages de Guillaume Jacquemyns
rechercher des articles similaires par catégorie
rechercher des articles similaires par thème: