Lu et approuvé...
Bienvenue chez Bibliomania, le spécialiste en ligne du livre de seconde main
FR  •  NL
Panier
0
La Belgique occupée. De l'an 40 à la libération
Broché / 612 pages / édition de 1994
langue(s) : français
éditeur : De Boeck
collection : Université
ISBN : 2804119610
EAN : 9782804119614
dimensions : 225 (h) x 155 (l) x 31 (ép) mm
poids : 874 grammes
DISPONIBLE
très bon état
25,95 EUR
référence : 1010023
Tous les prix incluent la TVA
L'occupation allemande de mai 1940 a profondément bouleversé la société belge. Pour sauver l'essentiel, les responsables de tous les domaines de la vie publique -la haute administration, la magistrature, les services d'ordre, l'industrie, les organisations patronales, l'Eglise-ont appliqué une politique de présence pragmatique qui fut adaptée au jour le jour. Puisque cette politique devait mener à des concessions, elle a été baptisée «la politique du moindre mal».

D'autres Belges ont fait des choix moins ambigus mais diamétralement opposés: des adhérents de l'Ordre nouveau ont opté pour la collaboration avec l'occupant alors que d'autres, de toutes les opinions, se sont engagés dans différentes formes de résistance.

Ce livre offre une synthèse critique des publications scientifiques et des matériaux d'archives disponibles concernant ces différents aspects de la vie sous l'occupation. Mais il apporte aussi des éléments nouveaux. Ainsi, il présente, pour la première fois, une analyse détaillée des liaisons secrètes entre Londres et la résistance belge. Il décrit l'engrenage de la violence qui fut l'œuvre de l'occupant et des mouvements de collaboration en guise de répliques impuissantes aux faits de la résistance. Il résume, enfin, les méthodes feutrées de l'occupant pour réaliser l'odieuse besogne de persécution raciale.
rechercher des articles similaires par catégorie
rechercher des articles similaires par thème: