Lu et approuvé...
Bienvenue chez Bibliomania, le spécialiste en ligne du livre de seconde main
FR  •  NL
Panier
0
De Visserij langs de Frans-Vlaamse kust in oude prentkaarten / La Pêche maritime de la Flandre française en cartes postales anciennes
Cartonné / 116 pages / édition de 1979
langue(s) : français, néerlandais
ISBN : 9028800824
EAN : 9789028800823
dimensions : 150 (h) x 210 (l) x 13 (ép) mm
poids : 315 grammes
DISPONIBLE
très bon état
35,95 EUR
référence : 1012340
Tous les prix incluent la TVA
In 1976 publiceerde ik in samenwerking met Jean-Pierre Braems uit Knokke-Heist De Visserij langs Vlaanderens kust in oude prentkaarten. Dat het boekje een onverhoopt succes werd, bewees de herdruk het jaar daarop. In hetzelfde jaar zag De Nederlandse Noordzeevisserij in oude ansichten van J.P. van de Voort het licht bij dezelfde uitgeverij.

Het spreekt vanzelf dat zowel de uitgever als de auteurs onmiddellijk het plan opvatten de lijn door te trekken en een gelijksoortig werk op stapel wilden zetten voor... Ja? Voor Frans-Vlaanderen? Of voor de „Nederlanden in Frankrijk”? Niemand van ons had ook maar de minste neiging verdacht te worden van expansionistische gevoelens. Toch was het een onloochenbaar feit dat de vissers van Duinkerken en Nieuwpoort bepaalde vakkundige, etnische en folkloristische eigenschappen gemeen hebben. En verder dan Duinkerken? Tot waar ging het oude „Dietse” gebied? Tot de Kwinte (Canche), de Otie (Authie) of tot de Zomme (Somme)? Wij consulteerden de kaart en de opvattingen van Jozef van Overstraeten in zijn De Nederlanden in Frankrijk (uitgeverij VTB, Antwerpen, 1969) en deze die we vonden in Tijl, revue de la Flandre française, 2me an. nr.3, pp. 4 et 5, en ten slotte besloten we het bij François I, roi de France, te houden, die op 3 augustus 1 529 de Zomme als zuidergrens der Nederlanden erkende.

Het spreekt vanzelf dat noch geografische noch historische motieven onze allereerste bekommernis waren.


J’ai publié en 1976 De Visserij langs Vlaanderens kust in oude prentkaarten, en collaboration avec Jean-Pierre Braems de Knokke-Heist. Le succès inattendu de la publication était confirmé par le second tirage l’année suivante. Au courant de la même année est sorti De Nederlandse Noordzeevisserij in oude ansichten par J.P. van de Voort, par le même éditeur.

Il va sans dire que l’éditeur comme les auteurs formaient immédiatement le projet de continuer dans le même sens, et voulaient créer une œuvre similaire ayant pour sujet... Lequel? La Flandre française ou maritime? Ou encore «Les Pays-Bas en France»? Personne d’entre nous avait le désir d’être soupçonné d’avoir un penchant pour des sentiments expansionnistes. Pourtant il est un fait, que le pêcheur de Dunkerque et celui de Nieuport ont en commun des aptitudes incontestables professionnelles psychologiques, ethnologiques et folkloriques. Et au-delà de Dunkerque? Jusqu’où s’étendait le territoire thiois? Jusqu’à la Canche, ou à l’Authie, ou bien jusqu’à la Somme? Nous avons étudié la cartographie et consulté les opinions de Jozef Van Overstraeten, dans son livre: De Nederlanden in Frankrijk (Ed. VTB, Antwerpen, 1969) et avons puisé dans la source Tijl, revue de la Flandre Française, 2me an. nr 3 pp 4 et 5. Finalement nous avons pris la décision de nous en tenir à François I, roi de France, qui, le 3 août 1 529, a reconnu la Somme comme frontière méridionale des Pays-Bas.
d'autres ouvrages de Johan Ballegeer
à partir de 24,95 EUR
d'autres ouvrages de Jean-Pierre Braems
rechercher des articles similaires par catégorie
rechercher des articles similaires par thème: