Lu et approuvé...
Bienvenue chez Bibliomania, le spécialiste en ligne du livre de seconde main
FR  •  NL
Panier
0
Traité de Versification Wallonne, basé sur la versification française
Broché / 398 pages / édition de 1928
langue(s) : français
numéro : 2
dimensions : 252 (h) x 165 (l) x 21 (ép) mm
poids : 665 grammes
DISPONIBLE
bon état
bas du dos légèrement abîmé
13,95 EUR
référence : 1011442
Tous les prix incluent la TVA
Lisez-vous parfois dans les journaux wallons la rubrique « boîte aux lettres » ou « correspondance » ? Il n’est pas rare de trouver là, pour éconduire un candidat-collaborateur, le poulet suivant : « à M. X : excellente pièce, mais vous ignorez les règles de versification. Étudiez donc une prosodie ! » Souvent cet éloge du fond n’intervient que pour amener la critique de la forme ; mais le conseil m’a toujours laissé rêveur. Quelle prosodie se procurer? Où peut-on trouver un traité de prosodie wallonne ?

C’est un livre qui n’existe pas.

A part l’une ou l’autre brochure élémentaire, qui n’aborde jamais le problème que par la question fort accessoire de l’hiatus ou par celle de l’alternance des rimes, où l’on croit la tâche remplie quand on a forgé quelque banale définition, il n’existe rien, rien du tout, pour initier nos futurs poètes à l’art de la poésie.

Les journaux wallons conseillent donc à leurs correspondants de lire une prosodie française pour faire des vers wallons ; et le conseil n’est pas mauvais ! Nous ne le condamnons nullement ; mais nous tenons à constater une lacune.

Il faut au poète wallon une prosodie qui s’occupe du wallon. Doit-elle être composée en wallon ? s’intéresser uniquement au wallon ? Vouloir l’écrire en wallon, c’est se condamner à expliquer des théories abstruses dans un langage non préparé à ces discussions. Ce serait aussi une espèce d’hypocrisie que d’y supposer connues des théories que les traités français eux-mêmes n’élucident pas. Une prosodie wallonne doit donc être composée en français, comme tous les ouvrages théoriques et scientifiques ; elle doit résoudre pour son propre compte les questions générales, sans attendre que la prosodie française les résolve à sa place. Il faut cependant, d’autre [...]
rechercher des articles similaires par thème: