Lu et approuvé...
Bienvenue chez Bibliomania, le spécialiste en ligne du livre de seconde main
FR  •  NL
Panier
0
Atlas géomorphologique des entités communales de Wallonie occidentale
Broché / 284 pages / édition de 1997
langue(s) : français
éditeur : A compte d'auteur
dimensions : 296 (h) x 210 (l) x 20 (ép) mm
poids : 820 grammes
DISPONIBLE
très bon état
17,95 EUR
référence : 1010693
Tous les prix incluent la TVA
Cet ouvrage est le résultat d’un travail de transposition d’une recherche scientifique et d’un lever cartographique détaillé à 1/10.000 ou à 1/25.000, qui a été publié avec carte en couleurs par la Société géographique de Liège en 1992(1), en un atlas de cartes en noir et blanc, peu coûteuses et de commentaire plus simple, pour répondre à la demande de naturalistes, environnementalistes ou autorités politiques et administratives qui désirent comprendre leur entité communale dans ses limites mieux connues d’eux et plus faciles à cadrer rapidement que sur une carte générale sans limites administratives.

C’est donc un ouvrage de géomorphologie présenté sous forme d’un dictionnaire reprenant les entités communales par ordre alphabétique avec une carte et une explication spécifique à chacune d’elles. Mais comme elles ne sont chacune qu’une petite partie d’un territoire géomorphologique caractéristique, une synthèse générale s’impose en guise d’introduction, de même qu’une légende commune et que quelques cartes de synthèse en noir et blanc à 1/100.000 qui permettront au lecteur de replacer l’entité communale dans de plus grands ensembles.

Toutes ces cartes ont été réalisées par réductions successives pour arriver à l’échelle de 1/100.000 qui a été choisie parce qu'étant celle permettant de placer chacune des entités communales sur une page de format Din A4; sauf celle de Tournai qui, vu sa grande extension dans le sens ouest-est, a encore été réduite. Certaines petites entités auraient pu être agrandies pour occuper tout le foimat d’une page; elles ont été cependant maintenues à l’échelle de 1/100.000 pour permettre d’une part une comparaison plus facile avec des entités plus étendues et pour éviter d’autre part d'y apporter les nombreux détails qui n’auraient pu être placés sur les plus grandes entités, ce qui aurait encore alourdi le nombre de points repris dans la légende et empêché de voir clairement les grands ensembles de formes rencontrés. Des cartes plus détaillées de certaines entités pourraient toutefois être réalisées à la demande à partir de nos levers détaillés à 1/10.000.

Par souci de clarté également, les repères ont été réduits au strict minimum dans chaque entité : les noms des anciennes communes et principaux hameaux qui les constituent sont uniquement signalés par une ou deux lettres verticales correspondant souvent aux initiales des noms. De même ne sont renseignés que les noms des cours d’eau principaux, tous les [...]
rechercher des articles similaires par catégorie
rechercher des articles similaires par thème: