Lu et approuvé...
Bienvenue chez Bibliomania, le spécialiste en ligne du livre de seconde main
FR  •  NL
Panier
0
Liège insolite
Cartonné / 142 pages / édition de 1979
langue(s) : français
éditeur : Libro-Sciences
collection : Liège en flânant
numéro : 2
dimensions : 285 (h) x 205 (l) x 14 (ép) mm
poids : 650 grammes
DISPONIBLE
bon état
coins usés
12,95 EUR
référence : 1010458
Tous les prix incluent la TVA
Portes à pousser, ponts à traverser, mènent parfois à d’autres univers. Encore faut-il le vouloir et l’oser. Le ciel reste le même cependant, et la terre, et l’eau. Seul le regard s’est posé autrement. L’insolite, après tout, n’est-ce pas franchir l’ombre et le soleil dans la même rue étroite, ou se hasarder au fond d’un cul de sac qui ouvre subitement un panoramique de cinéma ? Une ville s’étale à perte de collines, l’ancienne en escalier, la nouvelle en espalier. La vieille ville tortueuse, encombrée de ses mystères passés, et la nouvelle, hautaine et blanche le long du fleuve, et dont les miroirs teintés reflètent déjà l’an 2000.

L’insolite, n’est-ce pas marcher le nez en l’air pour fixer les cigognes de pierre, ou cavaler, le cœur battant, après des chevaux de bois qui projettent sur des chevaux de bronze et se cabrent devant des portiques aux hiéroglyphes séculaires ? N’est-ce pas enfiler une venelle pour avancer en des jardins suspendus ou gravir une colline pour surprendre le gardien statufié qui défend la ville de sa baïonnette ? N’est-ce pas s’enfoncer dans les ruines d’une cité et surgir dans une ville nouvelle ? Découvrir sur l’eau des monstres d’acier ahanant, soufflant, sifflant, qui rabotent le lit du fleuve pour agrandir l’espace davantage ?

Rien de plus insolite que l’habituel. A force de le côtoyer, le regard se ferme au pittoresque, se bouche à l’inattendu, s’aveugle dans la routine. Or, croyez-nous, l’insolite est quotidien. Ainsi l’avons-nous vécu en pénétrant la ville comme des étrangers, en nous lavant le regard de tout préjugé. Alors, brusquement, les pierres bougent et racontent, les arbres s’éventrent, les toits parlent, les statues bavardent. Et les portes s’ouvrent, comme les sept de cette longue promenade dans une cité en mutation.
rechercher des articles similaires par catégorie
rechercher des articles similaires par thème: