Lu et approuvé...
La thématique religieuse dans l'art belge 1875 - 1985
Broché / 240 pages / édition de 1986
langue(s):français
dimensions:210 (h) x 210 (l) x 18 (ép) mm
poids:730 grammes
« La thématique religieuse dans l'art belge », tel est le sujet de la nouvelle exposition organisée par la CGER en sa galerie de Bruxelles.

De tous temps, une multitude d'artistes de toutes les disciplines ont traité des sujets religieux avec piété et dévouement. Dans l'antiquité, c'était même l'unique thème traité à un niveau élevé et le seul qui méritait le nom d'art.

Car l'art est un concept qui a évolué dans le temps. Ce n'est que depuis le 18e siècle que l'art est devenu une notion bien définie en Europe Occidentale, lorsque la beauté a été reconnue comme valeur intrinsèque et que l'art a été libéré de sa connotation artisanale et utilitaire. D'ailleurs, l'unanimité n'a jamais été faite autour du concept «art» et n'existe même pas actuellement... Et pourtant, un des buts principaux de l'art n'est-il pas de créer la beauté et de susciter l'émotion ?

L'émotivité religieuse et l'adoration d'une déité se prêtaient parfaitement à cette forme d'expression.

Dans cette introduction, nous allons étendre, pour une question de commodité, le concept d'Art à ce qui existait avant qu'il n'ait été reconnu en tant que tel, en tenant compte des récits oraux, des écrits, et des peintures qui possédaient alors une fonction purement informative et éducative.

Ceci dit, il paraît assez logique que les concepts de religion et d'art aient été étroitement liés dans chaque communauté structurée.

La fonction sociale de la communication verbale et visuelle ainsi que celle de la religion se sont toujours entremêlées dans la force charismatique des rituels, de la danse, des processions, du théâtre, de l'expression collective de douleur ou de joie, de la création de représentations dévotes.

En fait, la communication artistique fait partie intégrante de chaque communauté bien organisée au même titre que sa religion. Leur interaction conduisit rapidement à la création d'œuvres religieuses. Les thèmes des dieux dans leur force et leur gloire, des faibles et des opprimés, du mystère de la mort et de l'au-delà, étaient des constantes de chaque forme de civilisation et même de chaque peuplade. Dans l'idée de culte, l'on retrouve l'extériorisation de la relation entre le croyant et son modèle religieux; les idées de soumission, d'amour, mais surtout d'espoir en une vie meilleure dans l'au-delà, y sont matérialisées.

Les représentations de Dieu, des anges, des saints et des démons, ainsi que les contes et les récits populaires qui s'y rapportent sont les sujets qui ont été traités le plus souvent depuis l'existence de la pensée religieuse (et cela remonte à très loin!), sous des formes de style et d'interprétation très variées.
rechercher des articles similaires par thème:
DISPONIBLE
8,95 EUR
état:très bon
référence:1010011
Tous les prix incluent la TVA
Estimez vos frais de port