Lu et approuvé...
Bienvenue chez Bibliomania, le spécialiste en ligne du livre de seconde main
FR  •  NL
Panier
0
Contribution à l'Histoire de la Ville de Nivelles
« Première série (seule parue) »
Broché / 206 pages / édition de 1948
langue(s) : français
éditeur : Duculot
dimensions : 255 (h) x 168 (l) x 20 (ép) mm
poids : 338 grammes
DISPONIBLE
très bon état
complet de ses plans
11,95 EUR
référence : 1013140
Tous les prix incluent la TVA
Depuis quelques années l'histoire de Nivelles attire l'attention des historiens, jouissant d'un regain d'intérêt et d'actualité, dont il y a lieu de se réjouir grandement.

Plus on fouille les sources documentaires de l'antique ville brabançonne et wallonne, plus on est étonné et ravi à la fois de l'abondance des renseignements qui attendaient encore la lumière. Le dépouillement de milliers de documents, tels que les chirographes, sans compter les chartriers, les cartulaires et des centaines de comptes de toute nature, représente, on le conçoit sans peine, un travail de patience et de longue haleine. Tâche ardue également que celle de retrouver et de contrôler les sources utilisées par A. Wauters (Ville de Nivelles, 1862). Mais le fruit de ce labeur et la joie de trouver ont largement dédommagé de ses peines le fouilleur, qui n'a plus qu'un désir : faire profiter autrui de son butin.

Le titre général de l'ouvrage indique assez le but que l'on s'est proposé : exposer dans une série de monographies fort diverses le premier résultat de plusieurs années de recherches.

Nous sommes convaincu que de telles études, comparables à des travaux d'approche, non seulement seront utiles en soi, mais qu'elles rendront service à quiconque entreprendra une histoire générale de la localité, qui se voudra définitive.

Nous espérons que notre entreprise n'aura pas été vaine et qu'elle fera davantage connaître, apprécier et aimer, dans la vérité, le passé d'une ville à laquelle demeure attaché le nom glorieux de Gertrude l'abbesse, dont les vertus civilisatrices et la sainteté ont marqué de leur empreinte ineffaçable la cité communale, qui demeure spirituellement depuis treize siècles son domaine, suivant l'expression du chroniqueur Gislebert de Mons : gloriosae virginis Gertrudis, ipsius fundi dominae.
rechercher des articles similaires par catégorie
rechercher des articles similaires par thème: