Lu et approuvé...
Bienvenue chez Bibliomania, le spécialiste en ligne du livre de seconde main
FR  •  NL
Panier
0
10 Mai - 28 Mai 1940 : La Campagne des 18 Jours en images - La Question Royale (2)
Cartonné / 124 pages / édition de 1978
langue(s) : français
éditeur : Libro-Sciences
dimensions : 285 (h) x 205 (l) x 16 (ép) mm
poids : 706 grammes
Cet ouvrage n'est
pas disponible
actuellement sur
Bibliomania
L'Armée en Campagne sous le commandement de Léopold III génial Chef de Guerre

C'est la première fois, je crois, qu'une synthèse illustrée est publiée de la Campagne des XVIII Jours (10-28 mai 1940), ayant trait à la fois aux aspects politiques, militaires et diplomatiques de la dernière guerre, menée par l'Armée belge, sous le Commandement réel et effectif du Chef de l'Etat, Commandant en Chef de l'Armée, le roi Léopold III. Sans l'Editeur de cet ouvrage, cette étude n'aurait pas paru. Qu'il en soit remercié ici et que soit loué son -esprit d'ouverture»!

Je dois aussi un mot de gratitude à celui qui m'a assisté de ses conseils combien précieux dans la relation des événements militaires ; de sa propre volonté, par fidélité et obéissance, il demeure dans l'anonymat ; sa générosité, son sens de la grandeur et son sens de l'Etat me confondent!

Ce volume est le second d'une série de quatre, qui «couvriront- la «question royale» (de l'avènement de Léopold III, en 1934, à Son abdication, en 1951). Le premier volume traitera de la «préparation» de la guerre, le troisième des conséquences de cette guerre, le quatrième de la «technique» employée par l'Etranger secondé des partis politiques afin de faire basculer le Trône. Ainsi, une première synthèse en images de ce que l'on a aussi appelé «l'affaire royale» sera disponible.

Léopold III, Chef de guerre? Sans doute, mais avant ce titre, on doit Lui en donner un autre, bien plus méritant et où II fut tout aussi grand et génial : Chef de Paix. En effet, comme Son Père, Albert 1er, comme Ses illustres Prédécesseurs, l'objectif primordial de Léopold III a été la paix. La paix pour Son pays, pour Son territoire, pour Son peuple. Pas n'importe quelle paix, ni la paix à tout prix! Non, la paix dans l'honneur. Cette paix, elle a été refusée tout aussi bien à la Belgique qu'à Son Roi. Il ne demeurait dès lors plus d'autre issue que le combat, la lutte, la guerre pour défendre, contre l'envahisseur, l'honneur national, l'indépendance nationale, l'intégrité du territoire national.

Léopold III, Chef de guerre génial? Certainement, car il fut le seul général (de toutes les Armées qui s'opposeront ultérieurement à la Wehrmacht), pour souligner, dès 1934, le rôle considérable qui serait assigné aux blindés et aux avions de combat ; de tous les généraux, il fut le seul à percer, pendant la Campagne de l'Ouest, la stratégie ultra-secrète de l'ennemi ; il fut le seul aussi à prévoir et à comprendre le vrai sens des mouvements de l'Armée adverse. De tous les généraux, II fut le seul à être économe de la vie de Ses soldats, à épargner autant que possible la vie de Ses compatriotes et à s'opposer à toute théorie et à toute pratique dite «de la terre brûlée».

Ces quatre volumes sont rédigés sous la forme d'une Lettre au Roi et ce tome-ci peut également être lu comme un «rapport au Roi». Vous y lirez ce que le Roi a vécu en mai 1940 et pourquoi. Vous y découvrirez Sa lucidité, Son courage, Sa constance. Vous y découvrirez Son intelligence, Sa prudence, Son «pragmatisme». Vous y découvrirez Son sens de la grandeur, Son sens de l'humain, Son sens du réel.
rechercher des articles similaires par catégorie
rechercher des articles similaires par thème: