Lu et approuvé...
Bienvenue chez Bibliomania, le spécialiste en ligne du livre de seconde main
FR  •  NL
Panier
0
Saint-Gilles en cartes postales anciennes / Sint-Gillis in oude prentkaarten
Cartonné / 116 pages / édition de 1972
langue(s) : français, néerlandais
dimensions : 151 (h) x 208 (l) x 12 (ép) mm
poids : 310 grammes
DISPONIBLE
très bon état
22,95 EUR
référence : 1007945
bon état
18,95 EUR
référence : 1010836
Tous les prix incluent la TVA
En 1815, lorsque tonne le canon de Waterloo, Saint-Gilles est encore un très modeste hameau. On y trouve quelques masures, l'un ou l'autre cabaret, des fermettes éparses. Rien n'a changé, ou si peu, depuis qu'en 1216 une charte permit à la paroisse d'Obbrus-sel de s'affranchir de la tutelle de l'Abbaye de Forest, alors toute-puissante. Jusqu'aux murailles de Bruxelles, au pied de la Porte de Hal, s'étendent de grasses cultures maraîchères. En vedette: le chou de Bruxelles, orgueil des "koolkappers" saint-gillois, les "coupeurs de choux". En 1855, Alphonse Wauters rend encore un verdict sans appel: Saint-Gilles est une "localité d'ordre inférieur". Elle a "des chemins étroits, tortueux, des chaumières et petites maisons jetées sans beaucoup d'ordre qui déparent ce faubourg"! 1860: suppression des octrois. Les Bruxellois commencent à découvrir les campagnes de Schâerbeek, Ixelles ou Saint-Gilles, y installent leurs villas, leurs jardins fleuris. Ce mouvement ira bon train: soixante-dix ans plus tard, c'en sera fait de toute verdure dans ces communes de première périphérie. De nos jours, Saint-Gilles est, hélas, une commune bien vieillie; sa bâtisse est chargée d'ans et de poussière; un trafic pesant la mine tous les jours davantage. Dix pour cent en 1955, trente-cinq pour cent aujourd'hui d'étrangers y habitent. Autant de Saint-Gillois ont ainsi gagné dans le même temps des horizons plus attrayants.

Et pourtant, qui connaît un peu Saint-Gilles sait son étonnante vivacité, l'attachement inconditionnel de ses "vieux" enfants, la chauvine vigueur des fanatiques du club de football de l'Union Saint-Gilloise... C'est aux heureux de cette catégorie que nous dédions cet ensemble inédit de cartes postales anciennes reconstituant pièce à pièce leur Saint-Gilles d'autrefois. Peu de changements fondamentaux, mais une foule de détails de la rue encore présents dans la mémoire de tant d'anciens. Il nous plairait infiniment que ce tour de lanterne magique atteigne ceux et celles qui en 1900 chaussaient hautes bottines et coiffaient canotiers à rubans. Combien d'histoires ces survivants d'alors raconteraient-ils aux enfants de 1972, sur cette vie d'autrefois à peine esquissée par nos cartes? Ils les connaissent, eux, les paroles des chansons anciennes déjà presque oubliées. Qu'ils nous les disent! Plusieurs clichés de cet ouvrage sont extraits de la très précieuse "Monographie de Saint-Gilles" de Fernand Bernier, de 1904. Nous la recommandons aux passionnés de leur commune!


In 1815, toen de krijgslui op weg gingen naar Water-loo, passeerden ze het toen zeer landelijke Sint-Gillis: enkele hoven, enkele huisjes, enkele herbergen, meer niet.

Niets is wezenlijk veranderd sinds 1216, toen de parochie onafhankelijk werd van de abdij van Vorst. Door de eeuwen heen, en door hard labeur, is de grond wel bebouwd geworden en de groentenvelden reikten tot aan de muren van Brussel. In het bijzonder ontwikkelden zich in Sint-Gillis de welbekende "Brusselse spruitjes", daarom werden de inwoners „koolkappers" genoemd!

In 1860, na de opening van de tol-barelen, beginnen de Brusselaars het land rond de hoofdstad te ontdekken. Enkele villa's en tuinen verschijnen in Schaer-beek, Eisene en Sint-Gillis. Deze beweging zal non-stop tot na de eerste wereldoorlog doorgaan,toen geen enkele meter groen rond Brussel te vinden was. Zonder twijfel schijnt Sint-Gillis nu oud, vermoeid, zonder originele architectuur en geteisterd door een zeer druk verkeer. Maar nochtans, en misschien nergens meer dan in Sint-Gilles, klopt zó hard de dorpsziel, leeft zó intens de liefde tot de grond.

Wij weten uit ervaring hoeveel genoegen er van een verzameling van oude aanzichtkaarten uitgaat, en we denken dat de selectie die hier met grote zorg voorbereid werd, zeer representatief is voor alle uithoeken, van Sint-Gilles, veranderd of onveranderd. Het vloeit voort uit de reeds genoemde constatering: Sint-Gillis is feitelijk niet zo veel veranderd in vergelijking met grootvaders tijd. Toch, wie kan waarnemen, bemerkt talrijke veranderde details, die in het geheugen van de ouderen nog slapen. Wij zouden zo graag de kinderen ontroeren, de kinderen van 1900 menen wij natuurlijk. Deze "oude" kinderen konden zo gemakkelijk mooie geschiedenissen uit hun jeugd aan de "jonge" kinderen van heden vertellen. Geschiedenissen, in enkele woorden verteld, die in geen enkel ernstig boek ooit zullen te vinden zijn!
rechercher des articles similaires par catégorie
rechercher des articles similaires par thème: