Lu et approuvé...
Watermael-Boitsfort: Album souvenir
Cartonné / 112 pages / édition de 2000
langue(s):français
éditeur:Arobase
dimensions:250 (h) x 174 (l) x 16 (ép) mm
poids:543 grammes
La collection
Quelque 1500 cartes postales, telle est l'importance de la collection Wiard, sans cloute la plus importante consacrée exclusivement à Watermael-Boitsfort. La plus ancienne remonte à 1896. La plus récente date d'aujourd'hui.

Entre ces deux années, quantité de curiosités, la plupart inédites, éclairent l'histoire locale de Watermael-Boitsfort. Parfois, elles touchent à l'histoire de Belgique par la maison d'Auguste Beernaert, premier prix Nobel belge et le dirigeable Belgique financé par le docteur en sciences Robert Goldschmidt, celui-là même à qui l'on doit les premiers concerts radiophoniques réguliers au monde.

C'était en 1914, clans la villa Lacoste du domaine royal de Laeken. Les tintinophiles distingués le savent, la boucherie Sanzot existait bel et bien à Watermael-Boitsfort. Mais où était-elle située ? Il est curieux que l'échevin Eugène Keym ne soit pas présent au cimetière local. Où est-il donc et quand est-il mort ? Le saviez-vous ? L'architecte Gauchie a réalisé des cartes-postales et, qui plus est, des cartes-postales de Watermael. La collection n'en comporte que deux. Pour l'une d'elle, il a fallu la chercher à Paris.

Autre curiosité, une carie-postale représente un peintre devant son chevalet. Quoi de plus banal. Sauf qu'il a été formellement identifié comme le peintre le plus célèbre du fauvisme brabançon :Rik Wouters soi-même.
rechercher des articles similaires par catégorie:
rechercher des articles similaires par thème:
DISPONIBLE
17,95 EUR
état:très bon
référence:1010315
Tous les prix incluent la TVA
Estimez vos frais de port